INFORMATION DU  31/08/2020

Une approche collaborative pour etendre l’automatisation d’un champ petrolifère

Un important champ pétrolifère du Moyen-Orient, déjà en exploitation depuis plusieurs années, a récemment fait l’objet d’une expansion importante. S’écartant des stratégies appliquées aux puits existants, la société d’exploitation a décidé de solliciter l’aide d’un autre fournisseur plutôt que de se contenter d’acheter des composants d’automatisation selon le principe du « guichet unique ». Les critères clés de ce projet étaient notamment l’interopérabilité des systèmes existants avec la solution du nouveau fournisseur, et une gestion à distance efficace. L’intégration de contrôleurs (RTU) Schneider Electric (SE) et de passerelles FF (FOUNDATION Fieldbus) Softing, partenaire technologique de Schneider Electric, a permis d’obtenir une solution sécurisée et fiable.

Aujourd’hui, un nombre croissant de projets d’automatisation de processus visent à obtenir des solutions optimales, quitte à utiliser des composants provenant de différents fournisseurs. Cette tendance est due à la réticence de certains exploitants d’installations vis-à-vis de solutions à guichet unique proposées par un seul fournisseur, qui peuvent ne pas répondre aux exigences dans tous les cas. Toutefois, si des composants provenant de plusieurs fournisseurs sont utilisés, les exploitants d’installations doivent s’assurer que ces composants peuvent être intégrés et fonctionner ensemble au sein d’une solution globale. Il y a quelques années, le spécialiste français de l’automatisation, Schneider Electric, a lancé un programme de partenariat technologique afin de permettre ce type d’intégration de manière efficace. Ce programme qui a créé un « écosystème » de fournisseurs dont les produits se complètent parfaitement – compte Softing Industrial Automation parmi ses membres. Le partenariat entre Softing et Schneider Electric est surtout axé sur les communications de données, avec un accent particulier sur les bus de terrain. Ensemble, les deux sociétés ont remporté un important contrat dans le secteur pétrolier.

Expansion du champ pétrolifère grâce à l’expertise FOUNDATION Fieldbus et à une sécurité informatique optimisée

Le client étant un opérateur de puits de pétrole au Moyen-Orient, avait pour objectif de réaliser une expansion majeure des installations, ainsi que de la capacité de pompage de l’eau de mer utilisée pour expulser le pétrole vers la surface. L’appel d’offres de la compagnie pétrolière exigeait que la technologie FOUNDATION Fieldbus (FF) soit utilisée pour ce projet d’expansion de champ pétrolifère. L’amélioration de la sécurité informatique était une autre spécification clé du projet. Jusqu’à présent, ce client avait collaboré avec Yokogawa et il était prévu de conserver le système SCADA de ce fournisseur.

Toutefois, pour optimiser les opérations de cybersécurité du client, les meilleures solutions du marché provenant de plusieurs fabricants devaient être implémentées.

Les contrôleurs Schneider et les passerelles Softing répondaient aux attentes Schneider Electric a remporté l’appel d’offres face à plusieurs autres entreprises d’automatisation. Pour la phase d’expansion initiale en 2015/2016, Schneider Electric a fourni 70 contrôleurs Foxboro SCD2200 (RTU), qui devaient communiquer avec le système d’automatisation principal existant : le PRM de Yokogawa. Le succès de cette première phase a aussi tenu au fait que Schneider a fait appel à son partenaire Softing pour intégrer ses passerelles à la solution. Softing est depuis longtemps connu pour ses solutions FF, la plupart des appareils de terrain FF du marché s’appuyant par exemple sur des piles logicielles Softing. Si les contrôleurs extrêmement fiables de Schneider Electric ont la confiance des utilisateurs, particulièrement dans le secteur pétrolier, les passerelles Softing ont été essentielles au déploiement de ces contrôleurs dans le cadre de ce projet d’expansion. En effet, les contrôleurs Foxboro proposés par Schneider Electric depuis son acquisition d’Invensys en 2014 communiquent via Modbus/TCP, et ne supportent pas le protocole FF. Grâce aux passerelles Softing, les équipements opérationnels (OT) ont pu être intégrés via FOUNDATION Fieldbus de manière économique et moyennant un minimum d’efforts.

Les équipements OT ont été très facilement intégrés via la passerelle FG-200 de Softing pour un coût limité.

EUR
EUR Euro